Gastronomie


Une gastronomie aussi variée que les paysages

La cuisine péruvienne est réputée pour être la plus riche d’Amérique du Sud. Moi qui aime manger et découvrir de nouvelles saveurs, je suis gâté. On trouve de nombreux choix dans les villes les plus touristiques. L’offre culinaire est plus réduite dans les villages reculés mais gagne à être connue. J’ai notamment eu la chance de goûter certaines des spécialités.


La cuisine andine

Composée de soupes, de bouillons et de potages de légumes, la cuisine andine est saine et variée. On mange beaucoup de poissons et plus particulièrement des truites d’élevage. Côté viande, on déguste du cuy, comprenez cochon d’Inde, du bœuf, du venado (chevreuil) et du porc. Pour accompagner tout cela optez pour une des 4000 variétés de pomme de terre !

La cuisine de la forêt amazonienne

Peu connue mais tellement surprenante ! Les habitants mangent des poissons de rivière, cuits à la feuille de bijao qui est une plante locale. J’ai aussi découvert une grande variété de fruits. La maracuja et la grenadilla sont des cousins de nos fruits de la passion et sont à déguster en morceaux ou en jus. La banane rouge, qui est 3 fois plus grosse et beaucoup plus sucrée que nos bananes jaunes. Et la feuille de coca, à apprécier en infusion ou à chiquer ! Elle s’avère être un bon remède contre le mal des montagnes.

La cuisine péruvienne

Plat emblématique péruvien, le ceviche est en plein essor et est désormais largement reconnu en Europe. Il s’agit d’un mélange de poissons et de fruits crus, coupés en petits morceaux et marinés dans du jus de citron vert et d’herbes. J’ai apprécié l’ultra fraîcheur des produits (indispensable dans ce type de plat). J’ai également pu me régaler avec la chupe. Une soupe de poissons ou de fruits de mer préparée avec du lait, des fèves, des petits pois, du maïs et des pommes de terre. Un vrai régal !